Le cocon de flottaison ou le space mountain du bien-être!

Tu es tout le temps super pressé(e)? Ton téléphone te harcèle H24? Tu aimerais bien partir en vacances mais tu n’as pas le temps? D’ailleurs à chaque retour de vacances tu as l’impression d’être encore plus crevé(e)… T’aimerais bien trouver une activité qui puisse te détendre mais t’es pas fan du yoga, tu ne sais pas méditer et puis tu n’as pas le temps! Je crois bien que le cocon de flottaison est pour toi!

Mais qu’est-ce que c’est?

Alors c’est une grande baignoire couverte par une espèce de cocon totalement hermétique au bruit extérieur, le tout placé dans une salle de bain bien stylée! Ce dispositif a été inventer par John Cunningham Lilly en 1954 pour expérimenter la privation sensorielle et ses effets bénéfiques. Anciennement appelé « caisson d’isolation sensorielle » ou « caisson de privation sensorielle » (heureusement que le nom a changé : c’est un peu flippant quand même), il a été utilisé par les astronautes pour tester la sensation d’apesanteur. Par la suite des sportifs s’en sont servi pour améliorer leurs conditions physiques et mentales.

Si tu veux en savoir plus sur l’histoire des cocons clique sur moi!

La jolie vidéo de présentation du cocon de Meiso :

Mon expérience dans le cocon de flottaison de chez Meïso

Avant d’entrer dans la cabine, Maïté (cofondatrice de Meïso) me propose de choisir une couleur et un accompagnement sonore. Dans le cocon je n’ai besoin de rien, pas même d’un maillot de bain! La cabine fait la taille d’une grande salle de bain. J’ai l’impression de rentrer dans un vaisseau spatial. Une agréable sensation de dépaysement… Le goût de l’aventure… je me lance!

tumblr_mtizeedxeZ1sg3vmpo6_r1_250

Après une douche (déjà bien relaxante), je me glisse dans le cocon (qui est beaucoup plus spacieux que ce que j’imaginais). Parce que je suis un peu clostro sur les bords, j’ai préféré laisser la porte du cocon ouverte. Je m’installe confortablement dans cette eau très salée et ouaaah… je flotte!

Dans un premier temps j’écoute la musique, puis rapidement je me rend compte de mes tensions dans le corps. Je relâche mes genoux, mes épaules, ma tête, ça devient très confortable. Les lumières s’éteignent doucement, je me centre sur ma respiration. J’ai l’impression de voler, je navigue dans le cocon, je m’amuse à repousser les murs, je ne sais plus où je suis. Puis je prends une grande respiration. Sans doute la plus grande depuis longtemps…Le flottement m’aide à mieux respirer. Petit à petit je me stabilise, une main sur le ventre, l’autre sur les côtes, et j’écoute ma respiration avec plaisir. Je ressens des fourmillements agréables dans certaines parties de mon corps. Je me sens bien, mais alors vraiment bien. Je me sens en sécurité.

flotteuseMMS-500x226

Le temps s’arrête. D’ailleurs c’est marrant depuis cette expérience dès que je suis dans une situation qui me fait peur je repense au cocon et je me détends.

En sortant du cocon, je me suis sentie reposée, apaisée, sereine… Sur un petit nuage, comme si j’étais partie en vacances. Je me souviens très bien aussi du jour qui a suivi cette expérience : j’avais une patate d’enfer et une envie de jouer et de sautiller partout! En plus grâce au sel j’avais la peau et les cheveux tout doux!

Toi aussi tu as envie d’essayer? Clique sur moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s