Pourquoi je ne fêterai pas nöel en famille cette année

Depuis aussi longtemps que je me souvienne j’étais complètement déprimée à Noël. Au fond du trou. Dans ma famille ma mère mettait le paquet côté décorations et mon père s’en donnait à coeur joie avec les musique de noël, ce qui renforçait mon mal-être. Vu de l’extérieur on se serait cru dans un beau conte de noël.

Au repas on parlait de tout et de rien, chacun à sa place souffrait en silence. Le sourire figé parce qu’il faut faire bonne figure. Energétiquement je sentais des tensions, je sentais le mal-être qui se jouait chez chaque membre de ma famille. Ce contraste entre ce qu’ils montraient et ce qu’il ressentaient me rendait malade. J’avais envie de fuir et je ne comprenais pas pourquoi. Je pensais être un monstre et culpabilisais de ressentir ça. Aujourd’hui je comprends…

Voici une vidéo qui illustre bien le malaise (désolé c’est en anglais ) :

Je sentais derrière la beauté de cette décoration, une obligation à être heureux. C’est Noël, il faut être heureux, il faut faire des cadeaux, il faut être gentil avec tous le monde, il faut être en famille.

Et bien oui, cette année je m’autorise le luxe de ne pas fêter Noël en famille !

Je n’ai plus envie de me forcer…

Je suis libre de faire ce que j’ai envie de faire !

giphy (1)

Et toi t’as prévu quoi pour noël?

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jean poussin dit :

    Quel courage !

    Demain quand je fêterai noël avec ma famille je penserai au fond de mon être au courage qu’il faut pour s’abstraire de toute cette machination qu’est la fête de noël : le mal qu’on se donne effectivement avec les décorations, la souffrance intérieure que l’on éprouve en faisant la cuisine pour les gens qu’on aime et qui nous aiment en retour… Je ne parle même pas du grotesque échange de cadeaux… On est tellement mieux seul ! Le partage c’est bon pour les gens malheureux qui aiment être ensemble, l’illumination / ou l’éveil c’est effectivement une façon de se protéger des autres et de priver au passage les « autres » type famille ou amis du plaisir de nous avoir à table et de la joie stupide d’être ensemble !

    J’essaierai en revanche de ne pas penser à vos parents – ceux ci n’ont peut-être pas la même intelligence que vous et considèrent encore cette fête du partage et de la lumière comme un moment agréable et ils seront bien tristes peut être de ne pas avoir leur fille chérie avec eux comme avant qu’elle trouve son bonheur intérieur a force de danser pieds nus et de méditer dans le métro

    Si je vous souhaite un joyeux noël peut être alors que c’est paradoxal ? Ho et puis tant pis !

    Joyeux Noël Lucie !

    Jean

    Aimé par 1 personne

    1. baudonlucie dit :

      Bonjour Jean, je ressens beaucoup de colère à travers votre message… Quel est votre intention? Qu’est ce que vous voulez vraiment dire?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s