La magie du non !

Je me suis rendue compte que je me forçais à faire des trucs, non pas parce que j’en avais envie mais parce que je pensais qu’il le fallait, que j’étais obligée, que c’était comme ça et puis c’est tout.

Ce qui me causait souvent des absences. Pour ne pas montrer que je me faisais royalement chier (de peur de passer pour une méchante et bien évidemment de me faire rejeter par la terre entière)  je me réfugiais dans mes pensées, dans un monde imaginaire où, là, c’était cool ! Ce qui me mettait dans une situation délicate : j’étais la plupart du temps déconnectée de la réalité. En plus, sans m’en rendre compte, je foutais des gros zefs à tout le monde.

Je pouvais par exemple me forcer :

  • à voir une personne alors que j’avais envie de voir quelqu’un d’autre.
  • à aller à une soirée alors que j’avais envie de chiller pépère chez moi.
  • à faire l’amour alors que j’avais juste envie de câlins.
  • à chercher un travail qui ne me plaisait pas.
  • à rappeler quelqu’un tout de suite alors que j’avais plein de trucs à faire.
  • à écouter un monologue qui ne m’intéressait pas.
  • à regarder les infos alors que je m’en foutais.
  • à rire à une blague qui ne me faisait pas rire.
  • à dire « oui je vois » alors que je ne voyais pas du tout.
  • à arriver à l’heure à un rendez-vous à tout prix.
  • à sourire alors que j’avais envie de chialer.

Bref, j’étais dans ma zone de confort… (en y repensant, pas si confortable que ça d’ailleurs ). Je faisais tout en fonction des autres, je me laissais guider trankilou moi et mon monde imaginaire….

giphy (2).gif

Le jour où j’ai commencé à dire non, à m’écouter, à m’autoriser de vivre la vie que j’avais envie de vivre…  De vivre ma vie au lieu de la rêver. Ma vie a commencé à  se transformer, mes rêves ont commencé à se matérialiser dans la réalité. Ce qui fait qu’aujourd’hui, j’ai l’impression d’être en vacances en permanence. Mon secret ? Je m’écoute tout simplement (facile à dire maintenant). Alors oui ce changement comme tu peux sans doute te l’imaginer à quelque peu choqué certaines personnes de mon entourage… Après une période d’affirmation un brin maladroite qui donnait des « non » comme :

giphy (5)

ou

giphy (10).gif

ou encore

giphy (4)

J’ai appris à dire non de manière plus ferme et douce. Aujourd’hui ça donne plutôt ça :

giphy (7)

ou à la Neo :

giphy (9).gif

Et j’ai surtout appris à prendre plaisir à dire des vrais oui ! Et ça c’est un kiff !

giphy (11).gif

OUI J’AIME LES GIFS !

Et toi comment ça se passe ? Tu arrives à t’écouter et faire ce qui te plaît ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s