Comment je soigne ma peur de l’engagement

Pour moi, l’engagement est une belle preuve d’amour autant pour moi que pour l’autre. Quand je m’engage, je me choisis et je choisis ce que je veux vivre. Je prends aussi en compte l’autre et je m’engage à lui donner une réponse qu’elle soit positive ou négative.

Avant, ce qui était dur pour moi c’était de renoncer à d’autres choses, d’autres imprévus possibles. Du coup, quand une proposition d’engagement m’arrivait que ce soit pour des vacances, pour acheter un appartement, pour accepter un nouveau boulot, pour faire une formation, pour aider quelqu’un etc… Dès qu’il fallait que je prenne une décision, j’avais l’impression d’étouffer, de perdre ma liberté… Je vivais un réel enfer intérieur. Dans ma tête ça tournait en boucle, je me disais des trucs comme : « Ah mais peut être si j’attends je ferai un truc mieux. Mais si j’attends l’autre va m’attendre et s’énerver. Je vais pas lui demander d’attendre… Et si je dis non, la personne ne va jamais me re-proposer quoique ce soit. Et si, et si, et si… »

giphy (5).gif

Je vois que dans les relations amoureuses c’était pareil. Quand je voyais que le mec était engageant et fort de propositions, je commençais à dérailler, à douter, à repenser à mon ex, à me dire que n’importe qui est mieux que lui ! Voir pire, à courir après le premier mec venu qui n’est pas prêt à s’engager pour quoique ce soit.

giphy (6).gif

Alors qu’à la base je l’aime bien et que j’ai envie de passer plus de temps avec ! Auto-sabotage bonjour…

Les peurs que j’ai pu déceler derrière c’est : Est-ce que les autres vont continuer à m’aimer si je m’écoute ? Est-ce je vais rater ma destinée ? Est-ce que je vais mourir si je n’écoute pas mon intuition?

giphy (7).gif

Quand ça m’arrive :

    • Je dégage le plus gros de mes émotions négatives avec une séance d’eft avec la belle Suzanna :
  • J’entretiens un dialogue avec moi-même pour enfin savoir ce que je veux. Et je me pose les questions : Qu’est ce que je veux vraiment ? Qu’est-ce qui bloque ? Quels sont mes objectifs ? Quel est le prix à payer ?
  • Alors si je pense qu’il y a effectivement un truc mieux, je m’engage alors à dire non. Je m’engage à m’aimer, à me respecter et à m’écouter. Je remercie alors l’autre pour sa proposition.
  • Quand je vois qu’il y a vraiment trop d’enjeux et que je tourne en boucle dans ma tête, je demande un avis extérieur en qui j’ai confiance qui m’aidera à prendre un peu de recul.
  • J’aime bien utiliser un pendule pour voir où j’en suis, ça m’aide à me recentrer sur moi.

Et toi qu’est-ce que tu fais dans ce genre de situation?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s