Tawam – Un lien gémellaire irrépressible

Ils explorent leur environnement ensemble sans vraiment se rencontrer. Et pourtant, ils sont là, ils se touchent comme s’ils étaient ensemble pour quelque chose d’autre qu’eux-mêmes.

Court métrage de danse chorégraphié et interprété par Pauline Journé et Tarek Aïtmeddour, qui m’a inspiré.

Voici ce que j’ai vu et interprété :

Elle court.

Il attend, les yeux fermés, prêt.

Elle lui saute dans les bras, il ouvre les yeux, il a compris.

Capture d’écran 2017-05-24 à 16.39.35.png

Il avance sans trop savoir pourquoi, son monde a basculé, il a perdu le contrôle.

Le duo commence, chacun a l’air d’être dans sa propre version du monde, ils se touchent, s’évitent, se supportent, se lâchent.

Il se lève, la regarde et déclenche une danse où ils se synchronisent l’un l’autre. Elle le suit jusqu’à l’épuisement. Elle se relève. le regarde.

Elle ferme les yeux, elle a compris.

Capture d’écran 2017-05-24 à 16.40.49.png

Elle est debout sur son ventre. Il fait un mouvement circulaire avec ses mains comme pour souligner le côté infini et fluide de leur relation.

Cette danse me fait penser au mystère de la rencontre de deux êtres. Tantôt dépendants l’un de l’autre, tantôt connectés à quelque chose de plus grand, tantôt dans leur monde. Dans la vidéo, ils semblent évoluer sans se voir et sans le vouloir. Ils explorent leur environnement ensemble sans vraiment se rencontrer. Et pourtant, ils sont là, ils se touchent comme s’ils étaient ensemble pour quelque chose d’autre qu’eux-mêmes.

—————————

Curieuse d’en savoir plus sur ce beau duo j’ai été recueillir des infos auprès de Pauline Journé qui a gentiment pris le temps de répondre à mes questions.

Le synopsis : Deux natures contractées qui n’en font qu’une. Deux natures provenant de la même essence de vie. Un lien gémellaire irrépressible. Une énergie, une seule. Laisser l’élan pulsionnel jouir jusqu’à en transcender l’énergie de vie.

Leur inspiration et leur relation : 

Capture d’écran 2017-06-16 à 14.20.35.png

« Tarek et moi sommes de très bons amis en dehors du travail. Nous nous sommes rencontré il y a deux ans sur un contrat, ça a été un coup de foudre artistique. Entre nous, c’est une histoire singulière qui s’écrit, une énergie de vie commune, celle qui appelle au vide et à l’explosion, une évidence humaine qui nourrit notre art. Nous nous inspirons du physicalisme du corps, son rapport à la défense, à l’attaque, à l’amour, à la patience et à l’espace. Influencé par le judo, l’acrobatie et le théâtre, nous nous sommes engagés dans l’exploration de la matrice de la nature. Nous observons tout particulièrement l’évolution organique d’une relation gémellaire. Quand un peut faire deux et que que deux en font un tout en étant un chacun.  »  Pauline Journé

Capture d’écran 2017-06-16 à 14.26.45.png

Ah pour ceux et celles qui comme moi se sont posé la question, Tawam veut dire jumeaux en arabe.

Où les voir :

Ils vont représenter leur duo le 8 juillet aux Estivales de la danse de Tarbes pour plus d’infos cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s