1000 Gestalten – Une performance qui appelle à l’éveil

De l’allemand qui signifie 1000 formes, voici une performance qui a eu lieu à Hamburg deux jours avant le G20. En le regardant j’ai vu un appel à l’éveil, un appel à l’entraide et au retour à notre humanité.

Je n’ai pas l’habitude de parler politique, je ne m’y intéresse pas plus que ça, sauf lorsqu’un proche m’en parle où quand je tombe sur une info, un article par hasard (sur mon fil Facebook le plus souvent).

Là j’ai vu dans cette performance un message politique puissant qui a capté mon attention. Pour moi, il invite à arrêter de nourrir la crise que nous vivons en courant « faire de l’argent pour faire de l’argent », en mode survie.

J’imagine des milliers de personnes abruties par le rythme de leur vie dénuée de sens : déshumanisées, vidées, au bord du gouffre. Certains tombent d’épuisement.

Capture d_écran 2017-07-08 à 15.02.43

Pile au moment où je me disais que je me faisais sûrement des illusions avec mes rêves, que la vie que je mène n’a aucun sens, qu’il faut que je me range, que je fasse de l’argent pour faire de l’argent.

Et là j’ai compris que je ne peux plus me ranger. Qu’il n’y a aucun retour possible. Même si demain, je me vois dans l’obligation de travailler dans un secteur qui ne m’anime pas, je ne le ferai pas de la même manière et je sais que ce ne sera que temporaire.

Capture d’écran 2017-07-08 à 15.05.31.png
Cette soif de sens que je perçois chez des personnes que je peux croiser me brise le coeur. Me dire qu’il y a des personnes qui naviguent, qui se résignent à une vie qui ne les satisfait pas, comme des zombies, m’attriste profondément. Comme dans la vidéo j’ai envie de leur prendre la main et de leur ouvrir les yeux, de leur montrer que la vie peut être belle, douce et amusante. Mais aussi de leur dire qu’ils ne sont pas seuls, qu’il y a de l’espoir, qu’ils peuvent le faire, qu’il peuvent écouter la petite voix timide au fond d’eux qui rêve d’autre chose.

Capture d_écran 2017-07-08 à 15.06.24

Quand je parle d’éveil, je parle de mon expérience, celui d’un ras-le-bol (voir mon article sur mon burnout) qui m’a amené à décider d’écouter ma petite voix, de prendre le risque de suivre ce qu’il y a de vivant en moi, de m’autoriser à explorer la vie en écoutant mon coeur. Je pense que si chacun faisait cela, si chacun écoutait son coeur, il n’y aurai pas autant de frustration, de rage et de colère accumulée mais au contraire plus d’empathie et d’envie de s’entraider.

voici la vidéo :

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s