Danse

Il me semble que j’ai toujours été captivée par le mouvement, l’espace et l’énergie. Je m’amuse à observer le mouvement des hommes, des femmes, des animaux, des enfants, des plantes et des insectes.  Je peux passer des heures sur un banc à observer des passants marcher. Je regarde leurs points d’appui sur le sol, leurs postures, la manière dont ils vont lever une jambe, la position de leur tête, de leurs épaules, de leurs genoux. …

recul.jpgMa mère m’a dit que j’avais commencé à danser avant de marcher. J’ai fait partie d’une troupe de danse folklorique pendant 5 ans puis je me suis lancée dans la danse classique pendant 8 ans et ai pratiqué la salsa pendant 3 ans. Mais je n’arrivais pas à m’investir complètement. Je me disais tout bas : « mais pourquoi faire si compliqué ? » ou encore « nan ! mais à quel moment on danse là ?». C’est à mon premier cours de butô (danse contemporaine japonaise) que j’ai compris ce qui me manquait : l’écoute de mon côté obscur, mon côté caché, mon être profond. Ce cours a été un gros tournant pour moi, il a animé en moi l’envie de me lancer corps et âme dans ma passion. Je suis alors partie en quête de moi-même, guidée par mon désir d’apporter plus de conscience dans ma danse et par ma curiosité envers les réactions émotionnelles de mon corps. C’est comme ça que pendant 4 ans j’ai enchaîné les cours et les stages de danse contemporaine prenant en compte cette dimension ésotérique qui m’intéressait, des studios DTM à la ménagerie de verre en passant par Micadanse. En 2014, après avoir fait une formation de danse thérapie, j’ai décidé de créer ma propre méthode de connecter chacun à son mouvement propre et à prendre plaisir à danser de manière intuitive.

Pour ce qui est de mes créations personnelles, j’aime par dessus tout danser de manière intuitive. J’aime partir d’un thème, d’une émotion, d’une situation, et me laisser guider par mon énergie du moment. Je nourri mon intuition en m’inspirant de chorégraphes comme Pina Bausch, Ohad Naharin, Eric Lamoureux, Edouard Lock, Anna Halprin, Lloyd Newson, Carmel Lorange, Ryan Heffington… J’aime la fusion des styles de danses que l’on peut voir de plus en plus dans la création contemporaine. J’aime l’esthétisme et la rigueur de la danse classique, le sensualité et la détente de la salsa, l’intensité et la profondeur du butô, la fluidité et le lâcher prise de la danse contemporaine, l’assurance et l’insolence du hip-hop et la fierté et la puissance des danses folkloriques. 

Aujourd’hui, je cherche des artistes avec qui collaborer et créer des projets inspirants.